flixbus logo
hero image

Bus longue distance pour Bréda

Voyager pendant le Covid-19

Tout savoir sur notre réseau et nos mesures de sécurité.

Cliquez ici
Voyagez vers plus de 40 lieux en Suisse et choisissez parmi 300'000 lignes dans 27 pays d'Europe.

Un vaste réseau de lignes

Voyagez vers plus de 40 lieux en Suisse et choisissez parmi 400'000 lignes dans 35 pays d'Europe.

Notre réseau de lignes
Vous pouvez profiter de votre AG ou Demi-tarif. Sélectionner « Passager/AG/Demi-tarif » et faites des économies !

AG & Demi-tarif

Vous pouvez profiter de votre AG ou Demi-tarif. Sélectionner « Passager/AG/Demi-tarif » et faites des économies !

Réserver vos billets
Grâce à notre appli, réservez et gérez votre voyage en toute simplicité, d’où vous voulez.

Réservez d’où vous voulez !

Grâce à notre appli, réservez et gérez votre voyage en toute simplicité, d’où vous voulez.

En savoir plus sur nos applications

Sur cette page

Arrêts de busGuide de la ville

Arrêts à Bréda

Veuillez noter que votre billet indiquera la dernière adresse mise à jour.

Bréda, Gare centrale

Breda Prinsenbeek

Découvrez toutes les destinations

Choisissez parmi plus de 2'500 destinations dans 37 pays.

Explorez la carte
Bréda: Infos rapides
Villes directement accessibles

10

Nombre d'arrêts

2

Pays

Pays-Bas

Voyage éco-responsable ?

Oui

Vous allez à Bréda ? Bonnes adresses et astuces, ne manquez pas l’essentiel !

Découvrir Bréda

On prend la route, direction Breda, petite ville historique, pétillante et dotée d’une personnalité particulièrement chaleureuse. Ville principale des Nassau de la Hollande, Breda surprend par son caractère à la fois néerlandais et flamand. Je vous explique.

Les incontournables de Bréda

Breda est une ville de taille moyenne qui se situe non loin d’Amsterdam et de Rotterdam, les deux plus grandes villes du pays. Comme toutes les villes des Pays-Bas, elle comporte un centre-ville bordé par les canaux, ce qui lui confère un côté paisible, parfait pour marquer une pause dans un quotidien stressant. À noter toutefois que son centre est un peu plus bondé que celui des autres villes en raison de sa construction typiquement médiévale et de certaines rues quelque peu étroites. Une chose est certaine, Breda plaira à tous les voyageurs en quête de découvertes ainsi qu’aux passionnés d’histoire.

Les incontournables :

Vous l’aurez compris, Breda est la ville principale des Nassau en Hollande. Forte d’un patrimoine architecturale riche, ses principales constructions ont eu lieu entre 1403 et 1568 et émerveillent encore aujourd’hui la plupart des visiteurs.

La Grote Kerk / La Grande Église : visible de n’importe quel point, le joyau de la ville date du 15ème siècle. De style gothique, la basilique mesure 97 mètres de hauteur et son point culminant vous offrira une vue panoramique de Breda. Si l’architecture extérieure et intérieure raviront les amateurs de belles pierres et de beaux bâtiments, ne manquez pas la Chapelle du Prince où gisent neuf membre des Nassau. Attention, si l’entrée de l’église est gratuite, l’ascension jusqu’au sommet est payante et vous coutera 5€.

Le Château de Bréda : immanquable car situé en plein centre-ville, c’est ici que vécurent la plupart des grands seigneurs de Bréda. Désormais, et ce depuis 1826, le château est le siège de l’Académie Royale Militaire. La bâtisse est accessible uniquement par visite guidée, se renseigner auprès de l’office du tourisme. À visiter également, le Château Bouvigne situé dans le sud de la ville.

Le Parc Valkenberg : après avoir visité le château, direction le Parc Valkenberg qui jusqu’en 1812 était le jardin officiel de ce dernier. Promenez-vous main dans la main avec votre moitié ou profitez tout simplement d’un verre en terrasse et admirez la vue.

Le Béguinage de Bréda : tout proche du centre-ville, vous trouverez le très joli Béguinage de Bréda construit en 1537. Jusqu’en 1990, les lieux étaient habités par les béguines ainsi que les femmes célibataires dont la vie était dédiée à Dieu. Aujourd’hui, c’est l’occasion parfaite de vous offrir une balade bucolique tout en apprenant davantage sur l’endroit, grâce au Musée du Béguinage, situé à la Maison 29.

Le Musée Stedelijk : c’est le musée municipal, lieu parfait pour en apprendre pleinement sur la ville et en percer tous ses secrets. Entrée de 6 à 12€, prévoir au minimum 1h de visite. Si le temps vous le permet, allez faire un tour au Musée de la Bière, petite dégustation en prime.

Histoire de Bréda

Bréda, petite commune néerlandaise de 180 000 habitants, se situe dans le sud des Pays-Bas, plus précisément dans la région du Brabant Septentrional, au croisement de la rivière belge de l’Aa et de la Mark néerlandaise. Elle fût établie au 14ème siècle et construite de forme ovale comme bon nombre d’anciennes villes fortifiées.

Son histoire pourrait se résumer à une succession de batailles et de mains mises sur sa cité. En effet, dès 1568, elle est plongée dans une période houleuse, particulièrement durant la guerre des Quatre-Vingt Ans, également connue sous le nom de la Révolte des Gueux qui opposa Espagnols et Néerlandais et où sa direction fut mise à rude épreuve.

Guillaume d’Orange, en sa qualité de Baron de la ville ainsi que ses citoyens reprirent possession du territoire en 1577, après un siège espagnol de plus de deux mois. Toutefois, cette reprise fût de courte durée puisque dès 1581, et ce grâce à certains complices infiltrés, les espagnols alors commandés par Claude de Berlaymont, entrèrent à nouveau dans la ville et s’en emparèrent après une sanglante bataille.

À l’issue d’une action audacieuse et risquée, les troupes anglo-hollandaises reprennent à nouveau le contrôle de Breda le 4 mars 1590 grâce à l’assaut de soixante-dix soldats hollandais qui réussirent à s'introduire dans la ville, cachés dans une embarcation, et ceci sans causer aucune perte humaine.

S’ensuivit, le siège de Breda sous le contrôle de Philippe IV d’Espagne, qui commença le 27 août 1624 et dura plus de neuf mois pour se solder par la reddition de Breda le 5 juin 1625. Ce n’est qu’en 1637, après un énième siège de trois mois, mené par Frédéric-Henri d’Orange-Nassau que la ville revint définitivement aux Provinces-Unies hollandaises.

Le 23 juillet 1667 a lieu la signature du Traité de Bréda par l’Angleterre, la France, le Danemark mais aussi les Provinces-Unies, marquant la fin de Deuxième Guerre Anglo-Néerlandaise depuis deux ans. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Breda, assiégée par les allemands est libérée par l’intervention de la 1ere division blindée polonaise, le 29 octobre 1944.

Les Ancêtres de la Famille Royale Néerlandaise, les Nassau, ont donné à Bréda ses lettres de noblesse, ainsi que la grandeur d’une résidence royale.

A faire à Bréda

Accessible par la route et à seulement 30 min de Bréda, se trouve le plus grand parc d’attractions des Pays-Bas : le Parc Efteling, unique en son genre et construit en pleine nature. Ici, monde merveilleux et conte de fées sont à l’honneur. Toutefois, les attractions sauront satisfaire petits et grands.

Et si vous privilégiez davantage les balades, je vous recommande vivement d’aller faire un tour au Parc National des Dunes de Loon et Drunen, immense domaine naturel et plus grand site d’Europe Occidentale de sables mouvants.

Ce qu'il faut savoir sur Bréda

Bien que de taille moyenne, Breda n’est pas en reste en matière de festivités ; avec pas moins de 122 bars, 11 musées (dont des nocturnes) une centaine de boutiques et plus de 70 restaurants, vous avez l’embarras du choix.

Pour commencer votre soirée, je vous suggère d’aller faire un tour du côté de Havermarkt où vous trouverez bon nombre de bars dont le Aussie Bar, une institution ou Charelli, récent, cosy et encore secret, mon préféré. Et si vous souhaitez poursuivre la soirée jusqu’au bout de la nuit, direction O’Mereas, le plus vieux pub irlandais de la ville.

Voilà pour ce petit avant-goût de Bréda.

Tot Binnenkort / À bientôt.


Découvrez Bréda à travers les yeux de Beatrice

Je suis passionnée d’art et de voyages. J’ai visité à ce jour 30 pays et continue de découvrir le monde dès que j’en ai la possibilité. J’ai également vécu deux fois à l’étranger : à Londres mais aussi à Tartu (Estonie), je parle français, anglais, italien, russe, des notions de portugais et depuis maintenant 6 mois, j’apprends le néerlandais. Mon rêve serait un jour de vivre de cette passion, j’aime organiser des voyages pour moi ou mes amis, partir en sac à dos, aller à la rencontre des locaux et dénicher de beaux endroits. J’ai une page Instagram où vous pouvez me suivre !


Les services à bord sont sujets à disponibilité